Intempéries : la vigilance orange aux crues maintenue | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Intempéries : la vigilance orange aux crues maintenue
©

Caprices de la météo

Intempéries : la vigilance orange aux crues maintenue

Elle concerne quatre départements : le Finistère, le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique

Najat Vallaud-Belkacem l’a confirmé ce vendredi : l'état de catastrophe naturelle va bien être accordé  après les inondations subies ces derniers jours par la Bretagne. Une bonne nouvelle pour les milliers de personnes devant faire face aux dégâts. Cependant, le mauvais temps se poursuit dans la région. En effet, Météo France a prolongé ce samedi matin la vigilance orange aux crues dans quatre départements : le Finistère, le Morbihan, l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique.  L'alerte aux vagues-submersion a en revanche été levée sur les départements du Finistère et du Morbihan dans la matinée. 

Selon Le Parisien, concernant les crues, l'organisme Vigicrues, en charge de la surveillance des cours d'eau, place sous surveillance la rivière de Morlaix (Finistère), la Laïta (Finistère), le Blavet (Morbihan), l'Oust et la Vilaine médiane et aval (Morbihan, Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique). "Des crues importantes se sont également formées sur d'autres bassins bretons. Leurs effets s'ajoutent à ceux des forts coefficients de marées du moment», ajoute Vigicrues. «Des crues de moins grande ampleur sont en cours sur plusieurs rivières placées en vigilance jaune".

Selon cet organisme, les conséquences éventuelles sont les suivantes : "des inondations importantes sont possibles ; les conditions de circulation peuvent être rendues difficiles sur l'ensemble du réseau et des perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires ; des coupures d'électricité peuvent se produire ; les digues peuvent être fragilisées ou submergées". Dès lors la vigilance est de mise. D’autant plus que la météo va continuer à faire des siennes ce samedi. En effet, pluie, vent, fortes vagues et risque d'orage sont attendus. Pas de répit donc pour les Bretons.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !