Intelligence artificielle : un ordinateur bat le meilleur joueur du monde de go | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Intelligence artificielle : un ordinateur bat le meilleur joueur du monde de go
©D.R

Que le début...

Intelligence artificielle : un ordinateur bat le meilleur joueur du monde de go

Ce jeu, originaire de Chine, est réputé pour être très technique, bien plus que les échecs.

On connaissait les fameuses parties d'échecs entre le Russe Garry Kasparov et le supercalculateur d'IBM Deep Blue, voici donc l'affrontement au go entre le Sud-Coréen Lee Sedol et Alphago, programme créé par Google DeepMind. Dans les deux cas, la sentence est la même : victoire par KO de la machine.

Pourtant, la tâche n'était pas simple, même pour un ordinateur hypersophistiqué. Le go, jeu d'origine chinoise était réputé, il y a encore quelques années, comme imprenable par les microprocesseurs. Une première faille s'est ouverte. Ce mercredi matin, Lee Sedol, pourtant imbattable, a dû reconnaitre sa défaite lors du premier match (sur les 5) qui l'opposait à Alphago. Evidemment, cette consécration n'était qu'une question de temps puisque le programme informatif est capable de calculer des millions de possibilités. "Je ne pensais pas qu’il jouerait de façon si parfaite" a déclaré le champion Sud-Coréen.

L'intelligence artificielle se développe rapidement, notamment grâce à la fonctionnalité de Deep Learning, c’est-à-dire la capacité du logiciel à "réfléchir" et apprendre de ses erreurs. Désormais, les programmes informatiques sont imbattables aux échecs. Quant à Alphago, il avait déjà atomisé 5-0 en octobre le champion d'Europe Fan Hui.

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !