Immatriculations : net recul en juin, les marques françaises souffrent moins | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Immatriculations : net recul en juin, les marques françaises souffrent moins
©

ça va pas fort

Immatriculations : net recul en juin, les marques françaises souffrent moins

Parmi les étrangers, les groupes Volkswagen, General Motors, Nissan, Hyundai et BMW ont vu leurs ventes tomber de plus de 10%.

L'achat de voitures neuves est loin d'être la priorité des Français. Preuve en est encore ce lundi, avec la publication des chiffres des immatriculations en juin. On note un net recul à -9% en données brutes sur un an, atteignant même 11,3% sur le premier semestre. 190 199 voitures particulières ont été immatriculées le mois dernier, selon un communiqué. Les constructeurs français ont moins souffert que leurs concurrents étrangers: PSA Peugeot Citroën a baissé de 9,5% et le groupe Renault (marques Renault et Dacia) de 3,6%.

Sur le premier semestre, la chute des immatriculations en France atteint 11,3% à 930 320 unités. Sur cette période, la performance des Français a été plus mauvaise que celles des autres, avec une chute de 14,3% pour PSA et de 8,1% pour le groupe Renault.

Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a maintenu sa prévision d'un repli du marché de 8% sur l'ensemble de l'année. "On pense qu'on est en train de s'approcher du fond", a expliqué son président Patrick Blain lors d'une conférence de presse. "Nos indicateurs permettent de confirmer cette prévision de -8%", avec notamment une stabilisation du niveau de commandes en juin.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !