Il les menaçait avec un grand couteau : un homme tué par des policiers à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Twitter
Twitter
©Twitter

Il les menaçait avec un grand couteau : un homme tué par des policiers à Paris

L'incident s'est déroulé vers 7 h du matin dans la gare du Nord

Ce lundi matin vers 7 heures, une patrouille de policiers de la brigade des réseaux ferroviaires (BRF) a ouvert le feu en gare du Nord à l’encontre d’un individu armé d’un couteau qui les menaçait signale Le Parisien.

Un homme armé d'un couteau de 30 cm sur lequel était écrit "ACAB" ("All cops are bastards", "tous les flics sont des bâtards"), a été abattu par la police à la gare du Nord, lundi 14 février, a appris France Télévisions de source policière. 

Vers 6h50, cet homme d'une trentaine d'années s'est approché d'un groupe de policiers qui patrouillait près des voies et s'est montré menaçant envers eux. Ils lui ont demandé plusieurs fois de lâcher son arme, ce qui n'a pas dissuadé l'individu. 

L’arme serait un couteau d’une lame de 30 centimètres sur laquelle serait gravé « ACAB » ( « All cops are bastards », en français, « tous les flics sont des batards »).

 Les enquêteurs ont trouvé une carte d’identité au nom de Stéphane B. et son identité est en cours de confirmation. L’homme serait né en janvier 1991.

un compte Twitter correspondant à ce nom a publié début janvier ces mots : « Que vous le vouliez ou non, j’ai le droit légal de tuer des policiers français. »

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !