Ikéa en justice pour discrimination raciale | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Ikéa en justice pour discrimination raciale
©

Pas très joli

Ikéa en justice pour discrimination raciale

Le syndicat CGT a déposé plainte ce vendredi à Versailles contre l'entreprise pour "discrimination raciale". Une casserole de plus pour le géant de l’ameublement déjà soupçonné de "surveillance illégale".

Ikéa, l'incontournable entreprise suédoise d'ameublement  jugerait "peu fiables" certains de ses salariés de couleur révèle le journal Le Parisien. Sympa ! Le syndicat CGT, qui se base sur des notes internes, prétend que l'entreprise appelle ses cadres à se méfier de ses salariés originaires d'Afrique et d'Afrique du Nord.

Pas de chance, ce n'est pas la première fois que le géant du meuble reçoit ce genre de plainte...La dernière en date, une affaire de surveillance illégale… En mars le syndicat FO déposait plainte contre X pour "utilisation frauduleuse de données à caractère personnel". Le syndicat soupçonne l'entreprise d'avoir fait appel à une société privée pour se procurer des données personnelles sur ses salariés, délégués syndicaux et certains de ses clients...

Autre affaire du même acabit... en juillet dernier, suite à un audit effectué en avril 2010, Le Canard enchaîné, qui a eu accès à des documents internes, révélait des propos peu flatteurs à l'encontre de certains employés de la part de cadres d'Ikéa... Le journal rapporte que des cadres de Franconville (Val-d'Oise)  auraient déclaré que les employés avaient une "politesse de base" limitée et manquaient de "stock verbal".  Et que le personnel était composé d' "un très grand nombre de personnes habituées à la débrouillardise des banlieues." Que les manutentionnaires, vendeurs, caissiers ou vigiles, pratiquent  "la consommation courante d'une drogue banalisée, de menues violences, ou plus, normalisées" . Et ces employés ont "en eux un autre système de valeurs culturelles venu des cités".

Lu sur France Tv Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !