Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre
©RINGO CHIU / AFP

Débordements et violence

Hong Kong : un manifestant blessé par balle et un homme brûlé vif lundi 11 novembre

Ce 11 novembre a été l'une des journée les plus violentes, à Hong Kong, depuis le début de la crise politique, il y a cinq mois.

La journée de lundi a été l'une des plus violentes, à Hong Kong, depuis le début des manifestations il y a cinq mois. Un homme a été tranformé en torche humaine, un manifestant a été blessé par balle, et la circultation était paralysée dans toute la ville. 

La vidéo de l'homme brûlé vif s'est rapidement propagée sur les réseaux sociaux. Alors qu'il a été hospitalisé dans un état critique, la police a accusé un manifestant d'être responsable de l'attaque. Les forces de l'ordre ont également imputés aux protestaires divers autres actes de violences. En conférence de presse, le porte-parole de la police hongkongaise, John Tse a déclaré que "S'obstiner dans ce saccage ne fait qu'aggraver une situation à Hong Kong où tout le monde est perdant".

De leur côté les manifestants, dénoncent toujours un recours excessif à la force de la part de la police. La vidéo, diffusée sur Facebook, de l'un des leurs blessé par balle par la police a suscité une vive émotion. C'est la troisième personne blessée par un tir à balle réelle depuis le debut de la mobilisation.

Alors que le mouvement contestation entre dans sa 25 semaine, l'exécutif local tout comme le gouvernement chinois refusent toujours toute concession aux manifestants.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !