Hollande/Valls : le résumé de toutes les annonces sur le terrorisme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Hollande/Valls : le résumé de toutes les annonces sur le terrorisme
©Reuters

Sécurité

Hollande/Valls : le résumé de toutes les annonces sur le terrorisme

Le président de la République et le Premier ministre ont présenté leurs mesures pour faire face aux besoins sécuritaires après les attentats.

  • Les annonces sur la justice, les prisons et les renseignements

Manuel Valls a détaillé ses nouvelles mesures pour renforcer la lutte contre le terrorisme lors d'une conférence de presse, mercredi 21 janvier. 425 millions de crédit seront consacrés à ce nouvel arsenal dont 230 millions d'euros pour l'Intérieur et environ 180 millions pour la justice. Une partie de ces nouveaux crédits sera affectée aux cybers patrouilles pour lutter contre la propagande et l'apologie du terrorisme. 2 680 emplois supplémentaires seront créés dont 1 100 directement affectés au sein des renseignements chargés du terrorisme. Un nouveau fichier de renseignement recensant les personnes condamnées pour terrorisme va être créé. 

A LIRE AUSSI - Lutte contre le terrorisme : Manuel Valls annonce 425 millions d'euros de crédit et 2680 emplois supplémentaires

  • Les annonces sur les armées

Lors d’un conseil de défense à l’Elysée, François Hollande a annoncé que le gouvernement français renonçait à la suppression de 7 500 postes dans les armées sur la période 2015-2019, dont 1 500 dès 2015. Les réductions d'effectifs passent donc de 25 800 à 18 300 sur quatre ans et, pour la seule année 2015, de 7 500 à 6 000. Au total, elles seront inférieures de 30% à ce qui était initialement prévu.

A LIRE AUSSI - Armées : François Hollande renonce à la suppression de 7 500 postes

  • Les annonces sur l'école

Lors de ses vœux aux personnels de l'Education nationale, le président de la République a réaffirmé la priorité donnée à l'éducation "car priorité doit être donnée à la lutte contre les inégalités." Autres mesures, "Tout comportement mettant en cause les valeurs de la République ou l'autorité du professeur fera l'objet d'un signalement au chef d'établissement. Aucun incident ne sera laissé sans suite" a indiqué le président avant d'ajouter que "le 9 décembre, journée de la laïcité" allait être célébrée "dans tous les établissements".

A LIRE AUSSI - Voeux à l'Education nationale : l'école va rester la "priorité" de François Hollande

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !