Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président iranien Hassan Rohani a quitté Téhéran pour une visite en Europe
©ATTA KENARE / AFP

Déplacement stratégique

Le président iranien Hassan Rohani a quitté Téhéran pour une visite en Europe

Le président Hassan Rohani effectue cette semaine une visite en Europe. Il se rend lundi et mardi en Suisse avant un déplacement en Autriche, mercredi.

Hassan Rohani, le président iranien, a quitté Téhéran ce lundi 2 juillet afin d'effectuer une visite en Europe. Ce déplacement est considéré comme capital pour l'avenir de l'accord sur le nucléaire iranien, à la suite du retrait fracassant des Etats-Unis et de Donald Trump. 

Le président iranien effectue donc un premier déplacement en Suisse, ce lundi et mardi. Il se rendra ensuite en Autriche, à Vienne. C'est dans cette ville qu'a été conclu l'accord sur le nucléaire iranien, en 2015. L'accord de Vienne avait été signé entre l'Iran et la Chine, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Russie et l'Allemagne. 
 
L'Iran avait alors pu s'extraire de son isolement international. En échange, les autorités iraniennes s'étaient engagées à ne pas poursuivre de programme nucléaire et à ne jamais chercher à acquérir la bombe atomique. 
 
Hassan Rohani s'est confié lors d'un point presse à l'aéroport Mehrabad de Téhéran avant de s'envoler pour l'Europe. Selon le dirigeant iranien, ce voyage sera "l'occasion de parler de l'avenir de l'accord". 
 
Cette visite européenne d'Hassan Rohani s'annonce donc décisive. L'Autriche a en effet pris hier pour six mois la présidence tournante de l'Union européenne. La Suisse représente, de son côté, les intérêts des Etats-Unis en Iran. Les autres partenaires de l'Iran souhaitent conserver l'accord, malgré le retrait américain. L'Iran exige des "garanties" afin de pouvoir rester dans le cadre de cet accord. 
 
Lu sur Le Figaro

Le sujet vous intéresse ?

À Lire Aussi

Trump et l’Iran : le retour des pulsions de changements de régime américaines ?Manifestations en plein cœur de Téhéran : la déstabilisation du régime iranien recherchée par les sanctions de l'administration américaine a-t-elle commencé ? Iran: Rudy Giuliani prédit un changement de régime à la suite des nouvelles sanctions économiquesAccord nucléaire iranien : les ayatollahs en rêvaient, Trump l’a fait

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !