Guerre en Ukraine : Kiev accuse les Russes d’avoir tiré des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Les forces armées russes ont effectué à deux reprises une attaque aérienne avec des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents, selon les autorités ukrainiennes.
Les forces armées russes ont effectué à deux reprises une attaque aérienne avec des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents, selon les autorités ukrainiennes.
©Genya SAVILOV / AFP

Bombardements

Guerre en Ukraine : Kiev accuse les Russes d’avoir tiré des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents

Jeudi, l’armée ukrainienne s’était félicitée d’avoir contraint les Russes, « incapables de résister » à l’artillerie, à abandonner l’île aux Serpents, située dans le Nord-Ouest de la mer Noire.

Selon le commandant en chef ukrainien Valeriï Zaloujniï, « les forces armées russes ont effectué à deux reprises une attaque aérienne avec des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents ». L’armée ukrainienne a accusé vendredi soir les Russes d’avoir tiré des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents dans la mer Noire, d’où les forces de Moscou se sont retirées jeudi après avoir été chassées par les Ukrainiens.

« Vers 18 h 00, les forces armées russes ont effectué à deux reprises une attaque aérienne avec des bombes au phosphore sur l’île aux Serpents », a indiqué sur Telegram le commandant en chef ukrainien, Valeriï Zaloujniï, accusant Moscou « de ne pas respecter ses propres déclarations ».

L’armée russe avait indiqué ce jeudi s’être retirée de ce territoire symbolique « en signe de bonne volonté », après avoir « accompli » les « objectifs fixés ».

Valeriï Zaloujniï a accompagné son message d’une vidéo sur laquelle un avion vole au-dessus de l’île aux Serpents et largue au moins deux bombes qui touchent leur cible, laissant apparaître de légères traînées blanches dans le ciel, un signe distinctif des bombes au phosphore.

Les armes au phosphore sont des armes incendiaires dont l’usage est interdit contre des civils, mais pas contre des cibles militaires, en vertu d’une Convention signée en 1980 à Genève.

Jeudi, l’armée ukrainienne s’était félicitée d’avoir contraint les Russes, « incapables de résister » à l’artillerie, à abandonner l’île aux Serpents, située dans le nord-ouest de la mer Noire.

Sud-Ouest

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !