Guerre en Syrie : la Russie envoie plus de matériel sur le terrain qu'elle n'en retire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Peu après l'annonce de Vladimir Poutine, la Russie a en effet retiré de Syrie près la moitié de ses avions de combat, soit 36 appareils.
Peu après l'annonce de Vladimir Poutine, la Russie a en effet retiré de Syrie près la moitié de ses avions de combat, soit 36 appareils.
©Reuters

Double jeu

Guerre en Syrie : la Russie envoie plus de matériel sur le terrain qu'elle n'en retire

D'après l'agence Reuters, la cadence des échanges avec le port syrien de Tartous laisse penser que la Russie a envoyé plus de matériel militaire qu'elle n'en a rapatrié depuis le 14 mars.

Selon les conclusions d'une enquête menée par l'agence de presse Reuters, malgré l'annonce faite par Vladimir Poutine le 14 mars dernier d'un retrait partiel des forces russes en Syrie, les échanges maritimes entre les deux pays sont toujours fréquents, et même encore plus importants. Selon Reuters, la cadence des échanges entre la Russie et le port syrien de Tartous laisse même penser que la Russie a envoyé plus de matériel militaire sur le terrain qu'elle n'en a rapatrié. 

Le "Syrian Express", surnom donné à cette noria qui assure le ravitaillement de l'armée de Bachar al Assad et du contingent russe toujours en Syrie, se poursuit sans trêve. Moscou a même souligné être en mesure, si nécessaire, de renforcer en quelques heures seulement ses forces sur le terrain.

Peu après l'annonce de Vladimir Poutine, la Russie a en effet retiré de Syrie près la moitié de ses avions de combat, soit 36 appareils, mais "la majeure partie des forces russes de Syrie est stationnée dans ces deux bases (Tartous et Hmeymime), et doit être ravitaillée. Il faut aussi poursuivre l'aide à l'armée syrienne, il n'y a donc aucune raison de voir le trafic maritime marquer le pas", explique à Reuters Mikhaïl Barabanov, membre du groupe de réflexion CAST, spécialisé dans les questions militaires et dont le siège est à Moscou.

>>>> À lire aussi : Syrie : La Russie vient-elle de franchir une nouvelle ligne jaune en livrant directement des armes au Hezbollah ?

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !