Grogne des éleveurs : près de neuf Français sur dix approuvent le mouvement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Grogne des éleveurs : près de neuf Français sur dix approuvent le mouvement
©Reuters / Jacky Naegelen

Soutien populaire

Grogne des éleveurs : près de neuf Français sur dix approuvent le mouvement

88% des Français déclarent qu’ils approuvent la mobilisation des éleveurs pour protester contre la faiblesse des prix de leur production, selon un sondage BVA-Orange-iTELE publié vendredi.

52% des sondés "approuvent tout à fait" le mouvement, et 36% l'"approuvent plutôt", selon ce sondage. A l'inverse, 8% disent "plutôt pas" approuver la contestation, et 3% "pas du tout".

Selon le sondage, ce soutien populaire massif pourrait trouver son origine dans la très forte popularité des éleveurs français. 89% des Français déclarent qu’ils ont une bonne opinion des éleveurs français (dont 26% une « très bonne ») contre 10% uniquement qui en ont une mauvaise opinion (1% ne se sont pas prononcés). Cette cote de confiance est plus forte chez les personnes habitant dans une commune rurale (95%) et s'affiche à 84% chez les cadres.

L'étude montre que  81% des Français se disent prêts à faire un effort financier pour privilégier le lait et la viande française et 77% se disent prêts à faire un effort financier pour permettre aux éleveurs français de bénéficier d’un meilleur prix pour leur production. "Ces chiffres, très élevés dans un contexte ou la crainte d’une dégradation de leur pouvoir d’achat est une préoccupation majeure des Français, renvoient à la forte volonté des Français de soutenir des éleveurs dont ils ont une très bonne opinion mais aussi de soutenir les productions françaises", analyse le sondage.

La solution pourrait donc venir des consommateurs plutôt que du gouvernement : à peine plus d’un Français sur cinq (21%) déclare avoir confiance dans le gouvernement pour améliorer la situation des éleveurs français. A l’inverse, 78% des Français n’ont pas confiance. "Ce chiffre est cependant à relier à un contexte de forte défiance à l’égard de l’action gouvernementale qui impacte les opinions quel que soit le sujet", indique le sondage.

 L'enquête a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.007 Français recrutés par téléphone puis interrogés par internet les 23 et 24 juillet.

Lu sur BVA

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !