Grèce : Tsipras et son gouvernement doivent présenter d'ici lundi soir un catalogue de réformes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Grèce : Tsipras et son gouvernement doivent présenter d'ici lundi soir un catalogue de réformes
©Reuters

Maintenant ou jamais

Grèce : Tsipras et son gouvernement doivent présenter d'ici lundi soir un catalogue de réformes

Si les mesures sont validées, la zone euro accordera une extension de quatre mois du financement de la Grèce.

Alexis Tsipras et son gouvernement sont au travail depuis le début du week-end et encore ce lundi. Les heures tournent et les dirigeants grecs doivent présenter d'ici ce soir des réformes qui lui permettront de décrocher le feu vert de la zone euro à l'extension de quatre mois du financement de son économie.

Même si le gouvernement se dit prêt à collaborer avec l'UE, la BCE et le FMI, les ministres grecs ne se privent pas de critiquer l'Europe. "Les textes européens ont toujours un flou créatif"a tancé Giorgos Katrougalos, ministre de la Réforme administrative avant que Nikos Pappas, bras droit de Tsipras ne dise : "il y a des sujets de souveraineté qui relèvent de la politique intérieure et ne sont pas négociables".

Même dos au mur, la Grèce ne veut pas tout céder à la zone euro. Vendredi soir à Bruxelles, après des heures de négociation, un accord laborieux avait été trouvé. Le gouvernement Tsipras ententd toujours appliqué le programme pour lequel il a été élu. Exemples, Nikos Pappas a répété dimanche que la hausse du salaire minimum de 580 à 751 euros sera mise en oeuvre "progressivement" et a exclu de nouvelles baisses de salaires des fonctionnaires et des retraites.

Le catalogue de réformes que doit présenter ce lundi le gouvernement grec permettrait à Athènes d'encaisser environ 7,3 milliards d'euros de recettes, écrit lundi le quotidien allemand Bild. Le plan de Tsipras prévoit notamment de lutter contre les trafics et d'imposer les grandes fortunes grecques et les oligarques.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !