Chasseurs de glace | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Chasseurs de glace
©

Forage

Chasseurs de glace

Les scientifiques se sont lancés à la recherche d'une glace vieille d'un million d'années pour comprendre ce qui provoque les grands changements de climat.

Les scientifiques se sont lancés à la recherche d'échantillons de glace vieille d'un million d'années dans l'Antarctique qui pourrait les aider à comprendre les grands changements du climat terrestre.

Tous les 100 000 ans ou à peu près, la terre bascule dans un ère glaciaire, mais cela n'a pas toujours été le cas. Jusqu'à il y a un million d'années, le rythme était plus rapide : il avait lieu tous les 40 000 ans. mais personne ne sait pourquoi ce rythme a ralenti raconte le magazine NewScientist.

"«C'est un vrai casse-tête» dit Tas van Ommen du service australien de l'Antarctique, à Hobart, en Tasmanie. Mais les climatologistes sont bien décidés à trouver l'explication. «Si nous comprenons pas, nous ne pouvons pas espérer comment comprendre le climat que nous avons aujourd'hui» ajoute le britannique Eric Wolf du British Antarctic Survey à Cambridge."

Une des explications envisagées est un lent déclin de la concentration de dioxyde decarbonedansl'atmosphère, qui aurait commencé il y a trois millions d'années. (...) en 2005, l'European Consortium for Ice Coring in Antarctica (EPICA) a réussi un forage qui a atteint une couche de glace vielle de 800 000 ans (Quaternary Science Reviews,DOI: 10.1016/j.quascirev.2010.10.002). Près de cette période cruciale, il faut donc refaire un autre forage.

Une course contre la montre oppose donc des équipes australienne, américaine et chinoise. Dernière question à laquelle personne ne sait répondre, les glaces les plus anciennes ont-elles déja fondu ou existent-elles encore ?

Lu dans le NewScientist du 30 avril

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !