Gestion de la crise du Covid-19 : Agnès Buzyn a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
L'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, arrive pour son audition devant la commission d'enquête du Sénat français sur l'épidémie de Covid-19 au Sénat à Paris, le 23 septembre 2020.
L'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, arrive pour son audition devant la commission d'enquête du Sénat français sur l'épidémie de Covid-19 au Sénat à Paris, le 23 septembre 2020.
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Justice

Gestion de la crise du Covid-19 : Agnès Buzyn a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui"

Agnès Buzyn a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans le cadre de la gestion de la crise du Covid-19. La Cour de justice de la République (CJR) a entendu l'ancienne ministre pendant de longues heures ce vendredi.

Agnès Buzyn, ministre de la Santé jusqu'en février 2020, a été mise en examen pour "mise en danger de la vie d'autrui" dans le cadre de la gestion de la crise du Covid-19, selon des informations de France Info auprès d'une source proche du dossier. Le parquet général de la Cour de justice de la République (CJR) a entendu l'ex-ministre pendant de longues heures vendredi, selon  l'AFP. Une quinzaine de plaintes avaient été jugées recevables.

Agnès Buzyn est aussi placée sous le statut de témoin assisté pour "abstention volontaire de prendre les mesures propres à combattre un sinistre".

Agnès Buzyn est donc la première personnalité publique inculpée dans ce dossier de la gestion de la crise sanitaire, alors que la CJR, seule habilitée à juger les membres du gouvernement, a reçu des milliers de plaintes.

Edouard Philippe et Olivier Véran seront aussi convoqués prochainement par la Cour de justice de la République.

France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !