Gérard Collomb annonce que deux projets d'attentats ont été déjoués depuis le 1e janvier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Gérard Collomb annonce que deux projets d'attentats ont été déjoués depuis le 1e janvier
©PHILIPPE HUGUEN / AFP

Menace

Gérard Collomb annonce que deux projets d'attentats ont été déjoués depuis le 1e janvier

Ils visaient "un grand équipement sportif" et des militaires de l'opération Sentinelle.

La menace djihadiste reste forte en France. Pour preuve, le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé ce dimanche que depuis le début de l'année, deux projets d'attentats ont été déjoués par les autorités.

Selon le ministre, invité du Grand Rendez-vous sur Europe 1, les projets n'étaient pas "encore totalement finalisés" mais "un certain nombre de gens étaient en train de vouloir commettre des attentats". L’un des deux projets visait "un grand équipement sportif et l’autre contre les personnels de l’armée, l’un dans le sud et l’autre dans l’ouest de la France", a-t-il ajouté

Les personnes qui ont fomenté ces attaques sont actuellement entre les mains des autorités, a ajouté le ministre, qui prévient : "Le terrorisme, on n’en est pas sorti et cela va encore durer plusieurs années". Seul détail donné : "C'est pas des fichés S mais des fichés FSPRT (Fichier des signalés pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste, NDLR), ceux qui visent la radicalisation".

Le ministre de l'Intérieur a également précisées que trois mosquées ( à Aix-en-Provence, Sartrouville (Yvelines) et Marseille) étaient aujourd'hui fermées en France "parce qu'il y avait apologie du terrorisme".

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !