Georges Tron reste en prison après le rejet par la justice d’une demande de mise en liberté | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Georges Tron est incarcéré à la prison de la Santé. Sa demandé de remise en liberté a été refusée ce lundi.
Georges Tron est incarcéré à la prison de la Santé. Sa demandé de remise en liberté a été refusée ce lundi.
©Thomas SAMSON / AFP

Justice

Georges Tron reste en prison après le rejet par la justice d’une demande de mise en liberté

L’ancien secrétaire d’État, condamné le mois dernier à cinq ans de prison dont trois ferme pour viol et agressions sexuelles en réunion, est incarcéré à la prison de la Santé. Sa demandé de remise en liberté a été refusée ce lundi.

Condamné en appel à cinq ans de prison, dont trois ferme, le maire de Draveil, Georges Tron, s'est pourvu en cassation et a demandé sa remise en liberté, qui lui a été refusée ce lundi. Depuis le 17 février, jour de sa condamnation à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour « viol » et « agressions sexuelles », Georges Tron est incarcéré à la prison de la Santé.

Ce lundi 22 mars, la justice s’est prononcée sur la demande de remise en liberté déposée par ses avocats. Suite à la décision de rejet, le maire de Draveil va rester emprisonné.

A l’issue d'un premier procès, qui a eu lieu en octobre-novembre 2018 à Bobigny, Georges Tron et Brigitte Gruel ont été acquittés.

Le ministère public a fait appel, ce qui a conduit à l'organisation d'un nouveau procès qui s'est tenu en février 2021 au palais de justice de l'île de la Cité. Les accusés ont cette fois été reconnus coupables de «viol» et «agressions sexuelles» sur une des deux plaignantes.

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !