Un gène du bonheur ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un gène du bonheur ?
©

Destinée

Un gène du bonheur ?

Certains seraient mieux armés grâce à un gène qui facilite le transport de la sérotonine.

L'argent et l'amour ne seraient pas les armes les seules armes pour atteindre le bonheur. Une étude anglo-américaine met en valeur le rôle d'un gène particulier, le 5-HTTLPR

Parmi les 2 574 adolescents américains étudiés, ceux qui avaient deux versions longues de ce gène étaient aussi en général ceux qui se disaient les plus heureux. Les autres, qu'ils aient une version longue et une courte, ou deux courtes, se sont déclarés moins satisfaits de leur vie.

Le 5-HTTLPR est responsable de la production d'une molécule qui transporte la sérotonine. La sérotonine a un rôle de neurotransmetteur dans le cerveau, en faisant varier l'humeur, l'anxiété, la sensation de chaleur ou encore la douleur.

Jan-Emmanuel de Neve, l'un des co-auteurs de l'étude, tempère tout de même l'importance de la génétique sur le bonheur :

"En aucun cas, il ne faut interpréter ces informations comme déterminantes. Si vous êtes très malchanceux dans votre vie, que vous perdez votre travail ou de proches parents, cela vous causera plus de malheur que n'importe quel gène dont vous serez porteur."

Lu sur New Scientist

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !