"Journée de Jérusalem" : 4 morts et près de 400 blessés à la frontière entre Gaza et Israël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
"Journée de Jérusalem" : 4 morts et près de 400 blessés à la frontière entre Gaza et Israël
©MAHMUD HAMS / AFP

Flambée de violence

"Journée de Jérusalem" : 4 morts et près de 400 blessés à la frontière entre Gaza et Israël

Des manifestants palestiniens se sont rassemblés une nouvelle fois à la frontière entre la bande de Gaza et Israël ce vendredi 8 juin. L'armée israélienne a riposté à balles réelles.

De nouveaux incidents ont éclaté à la frontière entre la bande de Gaza et Israël. Les soldats israéliens ont fait usage de leurs armes afin de disperser les manifestants palestiniens. Des grenades lacrymogènes auraient également été employées. Selon des sources médicales palestiniennes, un premier bilan fait état de quatre morts et de 386 blessés. 

Un photographe de l'Agence France Presse aurait notamment été blessé. Un homme de 23 ans serait également dans un état grave. Il aurait été atteint au visage par une grenade lacrymogène. 
L'armée israélienne a précisé qu'elle avait dispersé près de 10 000 personnes. Les manifestants étaient rassemblés près de la clôture qui instaure la frontière. Ils ont notamment brûlé des pneus et lancé des pierres en direction des soldats.
Depuis le début de la grande vague de manifestations (le 30 mars dernier), 120 Palestiniens ont été tués à la frontière, selon des sources hospitalières. La mobilisation de ce vendredi 8 juin coïncidait avec la "Journée de Jérusalem", organisée chaque année en Iran.
Le porte-parole du Hamas, Faouzi Barhoum, a précisé que les manifestations allaient se poursuivre. 
Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !