Fukushima : un typhon menace la centrale, des "mesures d'urgence" mises en place | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Fukushima : un typhon menace la centrale, des "mesures d'urgence" mises en place
©

Alerte

Fukushima : un typhon menace la centrale, des "mesures d'urgence" mises en place

Les fortes précipitations tombées depuis dimanche ont entraîné "une rapide montée du niveau d'eau" dans les différentes zones du complexe.

Le sort s'acharne sur la centrale de Fukushima. Après le séisme qui avait provoqué une catastrophe nucléaire, c'est désormais un typhon qui s'abat sur le site. Un problème de plus pour la société qui gère la centrale accidentée. Du coup, des "mesures d'urgence" ont été prises pour évacuer de l'eau de pluie accumulée. Les fortes précipitations tombées depuis dimanche ont entraîné "une rapide montée du niveau d'eau" dans les différentes zones du complexe atomique où sont installés des réservoirs de stockage de liquide hautement radioactif.

Ces zones sont entourées d'un muret. Pour que cette eau ne stagne pas trop longtemps au contact de réservoirs et d'un sol potentiellement contaminés, Tokyo Electric Power (Tepco) a expliqué qu'elle avait décidé, après avoir mesuré les niveaux de rayonnements de cette eau, d'en relâcher une partie, là où la teneur en strontium 90 ne dépasse pas 30 becquerels par litre. Des vannes ont donc été ouvertes et l'eau va vraisemblablement descendre jusqu'à l'océan Pacifique voisin.

Il existe toutefois des emplacements de réservoirs où le niveau de radioactivité de l'eau accumulée est si élevé (jusqu'à 170 000 becquerels par litre) que Tepco n'a pas pu la laisser sortir et a dû installer des pompes provisoires afin de la transvaser dans des citernes. Les violentes précipitations dues au typhon Man-yi (ou numéro 18) risquent d'amplifier les graves problèmes d'eau. Pas de quoi rassurer la population.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !