Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
DGSE
©MARTIN BUREAU / AFP

Cyberguerre

Fuites de données de santé : la DGSE aurait aussi été touchée

Le piratage d'informations issues de plusieurs laboratoires français touche l'armée et les services français

Parmi les 500.000 personnes dont les données ont été piratées via une fuite concernant des laboratoires de santé, il y a aurait des militaires et des agents de la La direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE) selon le site Intelligence Online.

Le site souligne que  "si la base de données ne contient pas les adresses courriel ni les mots de passe, ce qui permet aux armées de rester sereines quant à l'intégrité de leurs systèmes d'information, elle contient tout de même des informations personnelles telle que les numéros de sécurité sociale, adresses postales, dates de naissance ou encore numéros de téléphone portable."

Intelligence Online ajoute que la base de données qui a été piratée contient les données d'au moins 1.767 militaires. Ces derniers sont identifiables par leur affiliation à la Caisse nationale militaire de sécurité sociale de Toulon"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !