Front national : Marion Maréchal-Le Pen recrute l'ex-pilote de F1 Jean-Pierre Jarier pour le domaine de la sécurité routière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Front national : Marion Maréchal-Le Pen recrute l'ex-pilote de F1 Jean-Pierre Jarier pour le domaine de la sécurité routière
©Reuters

La course politique

Front national : Marion Maréchal-Le Pen recrute l'ex-pilote de F1 Jean-Pierre Jarier pour le domaine de la sécurité routière

"Je ne suis pas plus au FN qu’à un autre parti" a-t-il cependant déclaré, précisant qu'il était pour "l'Euro" et "l'Europe".

On ignorait l’intérêt porté par Marion Marchal-Le Pen à la course automobile, mais le fait est que, la députée du Vaucluse a recruté une pointure en matière de sécurité routière : l’ancien pilote de Formule 1 Jean-Pierre Jarier. La candidate du Front national doit en effet annoncer la venue du champion de F1 dans son équipe ce vendredi, en marge de la course d’endurance de moto du Bol d’or, qui a lieu cette année sur le circuit Paul-Ricard au Castellet dans le Var. Celui qui a disputé 134 Grands Prix de F1 entre 1971 et 1983 et que l’on surnomme "Godasse de plomb", occupera donc des fonctions de conseiller en matière de sécurité routière auprès de Marion Maréchal-Le Pen. 

Selon Le Monde, le pilote se défendrait d’être partisan du FN. "Je ne suis pas plus au FN qu’à un autre parti ! Je suis pour l’euro, pour l’Europe et je pense que les conseillers économiques d’extrême gauche du FN vont mettre la France dans le mur", aurait-il expliqué, admettant fréquenter des personnes de tous les partis politiques. "Si on me demande de m’occuper de sécurité routière, je le fais. C’est mon métier ! J’accepterai avec n’importe qui ! Et je me bornerai à ça", a-t-il lancé. Selon le quotidien, Jean-Pierre Jarier se serait rapproché du Front national par le biais du maire de Cogolin (Var) Marc-Etienne Lansade. Celui-ci aurait par ailleurs déclaré : "C’est une présentation apolitique de celui qui sera notre monsieur Sécurité routière si nous gagnons la région. Ce n’est pas un ralliement politique. Il n’est pas sur la liste FN".

Lu sur France tv Infos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !