Free Mobile aurait dépassé les 2 millions d’abonnés | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Free Mobile aurait dépassé les 2 millions d’abonnés
©

Success story

Free Mobile aurait dépassé les 2 millions d’abonnés

Pourtant, le nouvel opérateur n’a pas publié ses chiffres officiels sur ses abonnements mobiles.

Free Mobile n’a pas dévoilé ses résultats officiels sur ses abonnements mobiles. Mais en deux mois, le nouvel opérateur aurait conquis plus de 1,5 millions d’abonnés. Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) a évoqué le chiffre de 2 millions d’abonnés, soit 3% du marché mobile.

En Europe, cette performance serait unique : en Espagne, Yoigo a mis 5 ans pour prendre 5% du marché, et Three a mis 8 ans à obtenir 10% des marchés britannique et italien.

En revanche, Ie groupe Iliad, la maison-mère de Free, a indiqué que les investissements ont fortement augmenté au deuxième semestre. Le groupe a investi 53 millions d’euros de janvier à juin puis de nouveau 89 millions d’euros.

Le groupe n’a pas non plus précisé sa prévision de chiffre d’affaires. Il pourrait atteindre 4 milliards d’euros en 2015. L’action Iliad a dépassé il y a peu la barre symbolique des 100 euros.

La Free Box Revolution est un succès : avec 407 000 nouveaux clients sur le fixe en 2011, le groupe Iliad réalise 27% des recrutements nets sur le marché du haut et très haut débit. Au total le groupe compte 4,8 millions d’abonnés.

Interrogé sur les résultats annuels du groupe Iliad, Xavier Niel a eu des réponses… bien personnelles aux questions des journalistes.

Sur l’absence de communication sur le nombre d’abonnés, Xavier Niel a déclaré : "De la même façon que l’on ne vous a pas communiqué le détail de nos offres avant la date annoncée, on ne le fera pas pour les abonnés. On annoncera notre nombre d’abonnés à fin mars lors de la publication de nos résultats trimestriels en mai, sinon ça va être le bordel". Et d’ajouter : "Je ne pense pas qu’il y a ait un pays au monde qui ait enregistré un si grand nombre d’abonnés en si peu de temps."

Sur les pannes de réseau, Xavier Niel attaque : "Une panne, quelle panne ?  Parlez de choses factuelles, arrêtez de propager des rumeurs lancées par nos concurrents."

Lu sur Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !