François Hollande reçoit des Français à dîner à l'Elysée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Francois Hollande
Francois Hollande
©Reuters

A table!

François Hollande reçoit des Français à dîner à l'Elysée

Alors qu'une dizaine de citoyens devaient rencontrer des députés socialistes, le chef de l'Etat en a profité pour inviter le petit groupe à l'Elysée. Et en a profité pour lancer sa stratégie de proximité.

A la place de l'esprit typique d'une pizzeria, une dizaine de Français ont eu le droit aux ors de l'Elysée. Ces citoyens de tous âges et toutes origines étaient reçus au palais présidentiel pour une rencontre – et un dîner – avec l'hôte des lieux, François Hollande. Pendant 2h30, selon les convives, il a été question de "social, culture, jeunesse et emploi".

A l'origine, ces "talents", dont chacun a une compétence particulière, devaient rencontrer des députés socialistes dans une pizzeria. Mais le président de la République a voulu se joindre à ce rendez-vous informel. Au menu : de la viande aux morilles et un gâteau au chocolat, détaille un participant sur RTL. "Ce sont des rendez-vous hors agenda (officiel) mais le président reçoit très régulièrement, plusieurs fois par semaine, des parlementaires lors de rendez-vous, d'apéritifs ou de dîners", précise-t-on du côté de l'entourage de François Hollande.

Un chef de l'Etat décrit, comme souvent  "très à l'écoute", par les participants au dîner. De leurs côtés, les députés socialistes conviés, comme Luc Belot, député d'Angers, Razzy Hammadi, élu de Seine-Saint-Denis, ou encore Olivier Véran et Erwann Binet, tous deux députés de l'Isère, saluent cette rencontre. Pour Sébastien Denaja, député de l'Hérault, il s'agissait d'un "moment très enrichissant, simple et familial", alors que Razzy Hammadi a retenu "la volonté d'aller plus loin que ce dialogue, d'approfondir les éléments des citoyens eux-mêmes" et affirmé que François Hollande "n'esquive rien, y compris les points négatifs qui peuvent être soulevés sur certaines mesures".

Une stratégie pour le chef de l'Etat qui vise à prendre le pouls parmi la population et à se rapprocher de l'électorat de gauche. Une démarche qui fait grincer des dents certains qui font remarque que pendant la campagne de 2012, François Hollande avait assuré qu'il ne recevrait jamais les députés de la majorité à l'Elysée. Son entourage l'assure, seuls des apéros sont organisés au palais présidentiel, jamais l'ensemble des députés de gauche n'ont été réunis à l'Elysée. 

 

Lu sur L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !