François Hollande fait ses annonces aux jeunes : une année de césure à l'université et une journée d'information | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande fait ses annonces aux jeunes : une année de césure à l'université et une journée d'information
©

Promesses à la jeunesse

François Hollande fait ses annonces aux jeunes : une année de césure à l'université et une journée d'information

Le président a rencontré un groupe au Conseil économique, social et environnemental (Cese).

Dès son élection, il y a tout juste trois ans, François Hollande avait annoncé "La jeunesse est la grande sacrifiée de la société française. (…) C'est pourquoi j'ai décidé d'en faire la grande cause de cette élection." Ce mercredi, il a leur consacré sa journée, lors d'une rencontre avec des jeunes au Conseil économique, social et environnemental (Cese). "Une circulaire va être prise dès cet été pour que la prochaine rentrée universitaire soit l'occasion d'introduire l'année de césure", a annoncé le chef de l'État.

Et de poursuivre en expliquant que cette année de césure sera désormais "considérée comme une suspension de son cycle universitaire, mais en aucune façon comme une rupture". Il en profité pour rappeler qu'il souhaite "encourager toutes celles et tous ceux qui veulent faire un service civique". Il a même insisté : "Oui à l'année de césure si ça doit être aussi une année d'engagement dans le cadre du service civique, mais dès cette année l'année de césure sera introduite dans le système universitaire français".

Si un jeune sur deux dit être tenté par cette année "sabbatique", seuls 15 % d'entre eux concrétisent ce projet, selon une étude Viavoice publiée mardi. . Et les raisons sont simples : trop cher, pas assez reconnu, trop risqué dans un parcours scolaire ou professionnel déjà tracé. Cette année consiste à interrompre volontairement ses études ou son activité professionnelle pendant un an, pour un stage en entreprise, un voyage ou un projet personnel. 

Quant à la journée défense et citoyenneté, François Hollande pourrait la transformer en  "une journée d'égalité pour l'accès de tous aux formations et à l'information". Et de préciser qu'il souhaite "une journée utile à tous les jeunes qui s'y présenteront pour les orienter vers le meilleur dispositif" comme la garantie jeune, l'année de césure ou une expérience professionnelle. Il s'agit de "faire en sorte que cette journée d'appel soit transformée en une journée d'information, d'espoir". 

Le président a également profiter de cette rencontre pour évoquer et surtout soutenir la réforme des collèges. Et de préciser ses pensées ainsi : "J'entends le concert des immobiles, ce sont souvent les plus bruyants, ceux qui au nom de l'intérêt général supposé défendent leurs intérêts particuliers", avant de continuer sur le même ton, incisif : "Eh bien, non, c'est terminé." "Il y aura à partir de cette réforme davantage d'enseignement des langues, mais pour tous les élèves", a-t-il fait valoir, le jour du troisième anniversaire de

Si certains sinquiétaient quant à l'apprentissage de langues vivantes, la réponse de président de la République devraient les rassurer : "Pour ceux qui veulent apprendre l'allemand, ils pourront l'apprendre dès la cinquième et, s'ils le choisissent en première langue, dès le cours préparatoire". Quant au latin et au grec, ce sont, selon lui, des "disciplines essentielles qui étaient aujourd'hui proposées par options" et qui s'inscriront désormais "dans le parcours des jeunes collégiens". Ceux qui "défendent avec la plus grande énergie" ces enseignements "savent bien que ces options étaient le moyen d'accéder à certains établissements plutôt qu'à d'autres", a conclu François Hollande.

Lu sur Lexpress

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !