François Hollande affirme que les troubles du 11 novembre "appellent des réponses de fermeté" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
François Hollande affirme que les troubles du 11 novembre "appellent des réponses de fermeté"
©

Ne rien lâcher

François Hollande affirme que les troubles du 11 novembre "appellent des réponses de fermeté"

La police avait interpellé 73 personnes lors des commémorations.

François Hollande traverse une période plus que difficile. Mais le président de la République, souvent décrié pour son manque d'autorité n'entend pas en manquer cette fois-ci. Copieusement sifflé lors des commémorations, le 11 novembre, le chef de l'Etat a indiqué ce mercredi que ces incident "appellent des réponses de fermeté". Najat Vallaud-Belkacem l'a indiqué à la sortie du conseil des ministres.

Le président a qualifié ces incidents "d'atteintes à la République, à ses principes, à ses valeurs". François Hollande entend agir puisqu'il a "rappelé que la garde des Sceaux allait faire partir sous peu une circulaire pénale relatives aux actes de violence commis en marge des manifestations contre l'écotaxe"a expliqué la porte-parole du gouvernement. 

Mardi soir, le chef de l'Etat avait déclaré que les "outrages et insultes" proférées à l'occasion de la commémoration du 11 novembre "déshonorent leurs auteurs". 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !