François Hollande : seulement 13% des Français jugent positif son bilan à mi-mandat | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Hollande au plus bas dans les sondages
François Hollande au plus bas dans les sondages
©Reuters

Abysses

François Hollande : seulement 13% des Français jugent positif son bilan à mi-mandat

Selon un sondage BVA pour L'Obs publié ce mercredi, le nombre des déçus du "hollandisme" s'accroît : ils étaient 68 % en mars 2013, ils sont 81 % aujourd'hui.

François Hollande est toujours à la dérive dans les sondages. Les chiffres sont mauvais juste avant son émission programmée jeudi sur TF1. En effet, selon un sondage BVA pour L'Obs publié ce mercredi, seulement 13% des Français jugent positif son bilan à mi-mandat. 12% des personnes interrogées parlent d'un bilan "positif" et 1 % d'un bilan "très positif". C'est maigre. En tout cas bien plus maigre que Nicolas Sarkozy à l'époque. 58% des Français jugeaient le bilan négativement contre 38% positivement, soit 25 points de plus pour l'ancien chef de l'Etat.

Pour revenir à ce sondage, les sympathisants de droite sont 98% à avoir un regard négatif sur le bilan de François Hollande. A gauche, ils restent nombreux à 69%. Par ailleurs,  les français déçus du "hollandisme" sont très nombreux (81%), bien plus nombreux qu'en mars (68%). Le président est critiqué sur l'ensemble des thématiques.

Pour 78% des personnes sondées, il n'est pas "compétent", pour 83%, il n'est pas "capable de prendre les décisions qui s'imposent". Dans ce sondage, les Français sont pessimistes puisque 81% des personnes interrogées ne pensent pas qu'il pourra redresser la situation de la France d'ici à 2017. Un chiffre en hausse de 16 points.

Interrogé sur le fait de savoir si Nicolas Sarkozy aurait fait mieux, ils sont 52% contre 44% à le penser. 10% des Français seulement souhaitent voir François Hollande candidat au premier tour en 2017. À 56%, ils pensent qu'il ne sera pas à nouveau candidat

Enquête réalisée les 3 et 4 novembre par Internet auprès d'un échantillon de 1 335 personnes recrutées par téléphone, représentant la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas)

Lu sur L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !