François Fillon votera la loi sur le renseignement mais souhaite que la portée du texte soit limitée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon votera la loi sur le renseignement mais souhaite que la portée du texte soit limitée
©Capture

A savoir

François Fillon votera la loi sur le renseignement mais souhaite que la portée du texte soit limitée

Le député de Paris était l'invité de RTL ce mardi matin. Il a aussi évoqué la crise au FN et le futur nom de l'UMP.

La crise au FN

"Je ne donne acte de rien à Marine Le Pen. Cela va permettre aux Français d'ouvrir les yeux sur ce qu'est vraiment le FN. C'est une bagarre de famille. Il y a des conflits permanents entre la fille, le père et bientôt la petite-fille. (...) C'est un parti qui mettrait le pays à genou en moins de 6 mois. La question du programme doit être combattue".

Loi sur le rensignement

"C'est une priorité de lutter contre le terrorisme et c'est une priorité de réformer le cadre législatif. Néanmoins j'ai une réserve : la question qui est posée c'est est-ce que les moyens exceptionnels de renseignement seront utilisés strcitement contre le terrorisme ou plus largement ? Il faut qu'il y ait une limite et le texte actuel n'en fait pas état. Le conseil constitutionnel ne peut pas laisser passer le texte dans sa forme actuelle. Il est trop large. Je voterai ce texte mais j'attends la décision du conseil. J'ai confiance". 

L'espionnage des services secrets allemands pour le compte des Etats-Unis

"Les services de rensiegnement allemands espionnent la France, Airbus, pour le compte des Etats-Unis, c'est scandaleux. Mais ce qui me choque, c'est la non réaction de l'Allemagne. L'Europe n'est pas indépendante à cause de la relation particulière entre l'Allemagne et les Etats-Unis. J'ai entrepris des visitres en Allemagne pour regarder comment on pourrait mettre sur la table la question de l'indépendance de l'Europe".

Réforme de l'Education nationale

"Je voudrais que Najat Vallaud-Belkacem suspende sa réforme. On a une destruction de l'école. Il y a dans cette réforme, la fin des études du latin et du grec.Il y a la fin des classes bilingues. Il y a une réécriture des programmes d'histoire qui est scandaleuse. Ces programmes ont des visées idéologiques évidentes".

Le futur nom de l'UMP

"On a toujous raison de consulter les militants. Ce n'est pas un mot suffisamment précis mais il n'y en a pas d'autres sur la table alors je ne serai pas opposé à la République".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !