François Fillon veut bâtir un projet d'alternance avec l'Alternative de Borloo et Bayrou | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Fillon veut bâtir un projet d'alternance avec l'Alternative de Borloo et Bayrou
©

Main tendue

François Fillon veut bâtir un projet d'alternance avec l'Alternative de Borloo et Bayrou

L'ancien premier ministre considère que l'union des centres est un "partenaire" de l'UMP.

"Nous devons construire avec eux un projet d'alternance pour rassembler les Français et résister à la montée des populismes". Eux, ce sont les centristes. L'union de l'UDI et du MoDem au sein d'une même force politique donne visiblement des idées à François Fillon, qui propose de faire de l'Alternative l'allié de l'UMP. "Cela ne doit pas conduire l'UMP à abandonner l'objectif de représenter elle-même les valeurs du centre", précise toutefois l'ancien premier ministre.

Et pour que sa proposition ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd, le député de Paris n'oublie pas d'adresser une petite flatterie à Jean-Louis Borloo, l'un de ses anciens ministres. "Je regrette le départ de Jean-Louis Borloo de l'UMP", assure-t-il. L'Alternative, qui doit présenter un candidat à la prochaine présidentielle, acceptera-t-elle dès maintenant cette main tendue ou temporisera-t-elle, le temps de tester sa force ?

Les élections municipales et européennes de 2014 seront un premier test et une première indication sur la capacité du rassemblement des centres à faire cavalier seul en vue de 2017. D'ici-là, la situation de l'union UDI-MoDem a encore largement le temps d'évoluer. Tout comme les positions de l'UMP, d'ailleurs.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !