A la barre, François Fillon accuse Jean-Pierre Jouyet d’avoir été "en service commandé" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
A la barre, François Fillon accuse Jean-Pierre Jouyet d’avoir été "en service commandé"
©Reuters

Epilogue

A la barre, François Fillon accuse Jean-Pierre Jouyet d’avoir été "en service commandé"

L’ancien Premier ministre poursuit le Secrétaire général de l’Elysée ainsi que deux journalistes pour diffamation.

François Fillon est-il victime d’une manipulation de l’Elysée ? C’est ce qu’il semble affirmer, ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Paris où il poursuit le secrétaire générale de l’Elysée Jean-Pierre Jouyet ainsi que deux journalistes du Monde. Ces derniers avaient relaté une anecdote dans leur livre, selon laquelle François Fillon aurait demandé à l’Elysée de "taper vite" sur Nicolas Sarkozy.

Jean-Pierre Jouyet dément avoir raconté cette anecdote aux deux journalistes et assure même à Itélé avoir été enregistré à son insu. De son côté, l’ex-Premier a envoyé tout le monde au tribunal. Devant les juges, il s’est présenté comme une victime, n’hésitant pas à affirmer que le secrétaire général était en "service commandé," destiné à "semer la zizanie à l'intérieur de (sa) famille politique." Une thèse "totalement invraisemblable" selon les journalistes.

Plus d’infos à suivre…

Lu sur Itélé

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !