François Bayrou veut une dissolution de l'Assemblée et Jean-Christophe Lagarde la démission de Hollande | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Bayrou veut une dissolution de l'Assemblée et Jean-Christophe Lagarde la démission de Hollande
©

Le centre se rebiffe

François Bayrou veut une dissolution de l'Assemblée et Jean-Christophe Lagarde la démission de Hollande

Pour le patron du MoDem, François Bayrou, il n'y a "pas d'autre solution" que la dissolution de l'Assemblée pour sortir la France de l'ornière. Jean-Christophe Lagarde, candidat à la présidence de l'UDI, souhaite quant à lui la démission de François Hollande.

Le centre fait feu de tout bois sur l'exécutif ce dimanche. La première salve a été envoyée par François Bayrou. Invité du Grand rendez-vous Europe 1, i-Télé, Le Monde, le président du MoDem s'est dit "pas sûr" que François Hollande puisse tenir jusqu'en 2017. Après l'abstention de 39 députés socialistes sur le vote du budget 2015, il estime que l'exécutif n'a plus le choix: "Je ne suggère pas une dissolution, je ne pense pas qu'il y ait d'autre solution".

Le maire de Pau estime que le PS doit être "sanctionné pour la catastrophe qu'il a construite" et déclare que la dissolution doit déboucher sur un "un grand changement de politique institutionnelle"  qui ne peut se dérouler "après une décision du peuple français, que dans un climat d'union nationale". Le centriste appelle la classe politique à s'inspirer du modèle allemand: "Quand il y a de très grands enjeux il faut que les forces politiques puissent travailler ensemble sans se renier".

Interrogé sur ces déclarations, Jean-Christophe Lagarde a déclaré sur le Forum de Radio J avoir "du mal à penser que nous pourrons encore tenir trente mois comme ça. La situation économique et la situation sociale risquent d'exploser à la figure des gouvernants. Il faudra que le peuple français reprenne la parole. Si François Hollande souhaite dissoudre l'Assemblée nationale - j'en doute -, pourquoi pas?"

Le candidat à la présidence de l'UDI avait d'abord appelé à la démission de François Hollande. "François Hollande est ligoté, paralysé, abandonné par ses propres amis. En quoi influe-t-il sur le réel, la vie réelle des Français ? Pratiquement plus en rien. Quand on est en échec et mat, il faut quitter l'échiquier, c'est le plus grand service qu'il pourrait rendre à la France", a-t-il lancé.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !