Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Nomination

François Bayrou devrait être nommé à la tête du "Haut-commissariat au Plan" au mois de septembre

Le patron du MoDem pourrait être nommé Haut-commissaire au plan à la rentrée, selon France Inter. Il serait chargé "d'imaginer la France dans 10, 20, 30 ans". François Bayrou demanderait à être directement rattaché à l'Elysée, selon des informations de France Inter.

Evoquée depuis de nombreux mois, la nomination de François Bayrou en tant que "haut-commissaire au Plan" doit être annoncée après le premier conseil des ministres de rentrée le 25 août, selon des informations de France Inter. François Bayrou aurait demandé à être directement rattaché au président de la République.

Annoncé par Jean Castex lors de son discours de politique générale le 15 juillet dernier, le haut-commissariat au plan devra "imaginer la France dans 10, 20, 30 ans". Des propositions de changements structurels serviront de pistes de travail.

Dans cette nouvelle mission, François Bayrou pourrait remplir un rôle de coordination pour le plan de relance, afin d'articuler ses cinq aspects (économique, social, environnemental, territorial, culturel), selon l'Elysée.

Le maire de Pau n’a pas encore souhaité s'exprimer publiquement sur ce dossier. Plusieurs sources confirment cette nomination, selon de nombreux médias.

L'éphémère ministre de la Justice d’Emmanuel Macron lors des premiers mois du mandat d'Emmanuel Macron avait été contraint à la démission en raison d'une enquête sur les assistants parlementaires européens du MoDem dans laquelle il a été mis en examen.  

Jusqu'à présent, les hauts-commissaires dépendaient d'un ministre ou du premier ministre. Le futur haut-commissaire n'assisterait donc pas au Conseil des ministres et ses bureaux ne seraient pas hébergés par un ministère.

Ce poste n'obligerait pas François Bayrou à démissionner de la mairie de Pau.

France Inter
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.