François Bayrou : "Macron ? Ça ne marchera pas" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
François Bayrou : "Macron ? Ça ne marchera pas"
©Reuters

Tranché

François Bayrou : "Macron ? Ça ne marchera pas"

Outre l'omniprésence d'Ali Bongo sur les radios, le cas Macron est revenu au premier plan des réactions politiques de la matinée.

François Bayrou : "Macron ? Ça ne marchera pas" a tranché le président du MoDem qui assure que l'ancien ministre, qui se veut ni de droite ni de gauche, ne lui fait pas peur. "Je suis absolument sceptique sur cette affaire, et quand je dis sceptique, c'est le mot le plus modéré que je puisse choisir. Ça ne marchera pas, parce que les Français vont voir ce que cette démarche signifie, ce qu'il y a derrière tout ça, derrière cet hologramme" a expliqué François Bayrou sur RMC/BFMTV. "Il y a là une tentative qui a déjà été faite plusieurs fois par plusieurs grands intérêts financiers et autres, qui ne se contentent pas d'avoir le pouvoir économique, mais qui veulent avoir le pouvoir politique (…) Il y a la séparation de l'Église et de l'État. Moi je suis pour la séparation de l'État et de l'argent (…) Je ne suis pas pour que le pouvoir de l'argent prenne le pas en politique."

Patrick Kanner : "Il ne connait pas complètement ses dossiers, en tout cas ce dossier-là", évoque le ministre de la Ville et de la Jeunesse, à propos de la banlieue sur Europe 1.  "Je remarque qu'il voyage beaucoup. Emmanuel en banlieue, à la plage, au camping, en campagne (…) Il a quitté le gouvernement sans avoir terminé le job."


Axelle Lemaire : "Je ne trouve pas que l’on doit juger une personne à la lumière de son image sur la Une de VSD ou de Paris Match," tacle la secrétaire d’Etat au Numérique qui a aussi récupéré le portefeuille de l'innovation, sur le plateau de l'Opinion. "Je trouve que lorsque l’on fait de la politique comme lorsqu’on travaille dans une entreprise privée ou la fonction publique, on a des objectifs et on doit prouver nos résultats."


A LIRE AUSSI - Mister Valls et Docteur Macron : la guerre de la "gauche du réel" qui se défend d’être socialiste

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !