France Télévisions : Delphine Ernotte présente son plan stratégique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Depuis l'année dernière, le groupe est passé en dessous de la barre des 10 000 salariés.
Depuis l'année dernière, le groupe est passé en dessous de la barre des 10 000 salariés.
©Reuters

Chantier

France Télévisions : Delphine Ernotte présente son plan stratégique

Un large plan d'économies a déjà contrait France Télévisions à se séparer de nombreux salariés ces dernières années.

Au lendemain de sa nomination à la tête de France Télévisions par le CSA, la future présidente du groupe a présenté aujourd'hui son plan stratégique, affirmant vouloir éviter "tout départ contraint". "France Télévisions est à un moment charnière de son histoire (...) il n'y a pas d'alternative à la réforme et au changement" a-t-elle notamment estimé.

Un large plan d'économies a déjà contrait France Télévisions à se séparer de nombreux salariés ces dernières années, notamment en 2014 où le groupe a connu une perte nette de 38,4 millions d'euros. Depuis l'année dernière, le groupe est passé en dessous de la barre des 10 000 salariés.

"Restaurer la confiance sera le premier enjeu (...) le dialogue avec toutes les parties prenantes de l'entreprise et la maîtrise de la productivité et des coûts" seront les priorités du groupe, assure Delphine Ernotte.

Un effort sur les coûts de structure du groupe devra par ailleurs être engagé dès 2015, afin de cibler "prioritairement les frais de siège". "L'amélioration des programmes ne rime pas nécessairement avec l'augmentation des moyens" ajoute la future patronne de France Télévisions, qui souhaite mettre en place une direction "resserrée et paritaire".

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !