Ferguson : nouvelles émeutes après la mort de Michael Brown | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ferguson : nouvelles émeutes après la mort de Michael Brown
©

Violences

Ferguson : nouvelles émeutes après la mort de Michael Brown

En dépit du couvre-feu, des manifestants ont à nouveau affronté des forces de l'ordre dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 août, à Ferguson, dans le Missouri, où un jeune Noir a été tué par un policier dans des conditions très controversées le 9 août.

Aux Etats-Unis, dans le Missouri, la ville de Ferguson est toujours sous haute tension. En dépit du couvre-feu, des manifestants ont à nouveau affronté des forces de l'ordre dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 août, dans cette petite ville où un jeune Noir a été tué par un policier le 9 août. Lors de la première nuit du couvre-feu, samedi 16 août au soir, sept arrestations avaient déjà eu lieu parmi les 200 manifestants restés sur place. Par ailleurs une personne avait gravement été blessée par balle par un tireur non identifié.

Dimanche 17 août, quelques heures avant l'entrée en vigueur du couvre-feu, la police a tenté de disperser les manifestants à l'aide de gaz lacrymogène dans le quartier de St Louis. Selon KMOV-TV, les policiers étaient équipés de gilets pare-balles, de masques à gaz et escortés par des véhicules blindés. Ils sont entrés en action après que certains manifestants eurent lancé des cocktails Molotov dans leur direction. D'autres sources évoquaient même des coups de feu.

Le 9 août, Michael Brown, un jeune homme de 18 ans, a été tué dans des circonstances controversée par le policer Darren Wilson alors qu'il n'était pas armé. Sa mort a ravivé le spectre du racisme aux Etats-Unis dans cette ville à majorité noire dont la police et ses dirigeants sont surtout blancs. Le jeune homme a été touché, de face, par deux balles dans la tête et quatre dans le bras droit, selon le New York Times, qui a cité les premières constatations d'une nouvelle autopsie. Cette dernière a été réalisée à la demande de la famille de la victime par l'ancien médecin légiste en chef de New York, Michael Baden. "On va regarder de près l'autopsie, le rapport balistique pour voir le trajet des balles, on saura qu'il s'est agi d'une exécution", a déclaré l'avocat de la famille, Benjamin Crump "Quand on lève les mains en l'air, ça veut dire qu'on se rend. Tous les témoins ont dit qu'il (Michael Brown) avait les mains en l'air et que la police a continué à tirer", a-t-il également indiqué. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !