Fabius accuse la Russie de frapper "des résistants et des civils", des rumeurs "infondées" répond Moscou | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Fabius accuse la Russie de frapper "des résistants et des civils", des rumeurs "infondées" répond Moscou
©Reuters

Dialogue de sourds

Fabius accuse la Russie de frapper "des résistants et des civils", des rumeurs "infondées" répond Moscou

Le ministre des Affaires étrangère russe Sergueï Lavrov a rejeté les accusations des Etats-Unis et de la France.

Coup de bluff ? La Russie aime jouer avec la ligne rouge et c'est un dialogue de sourds qui s'engage entre les occidentaux et leurs "alliés" russes. Moscou avait décidé de se lancer dans des frappes aériennes contre l'Etat islamique, avec l'accord de Bachar al-Assad. Mais Les Etats-Unis et la France ont rapidement convenu que les objectifs ne visaient pas l'Etat islamique. "D'après les informations que nous avons, ils ont frappé, pour une bonne part, des résistants et les civils" a expliqué Laurent Fabius sur RTL. "Soutenir la lutte contre Daech, oui, nous le faisons ! Nos avions sont allés là-bas pour bombarder. Mais s'il s'agit de mettre en avant, prétendument, la lutte contre Daech pour en fait taper les résistants et conforter Bachar, non ! Si c'est avéré, s'ils continuent comme ça, c'est complètement un détournement par rapport à ce qu'ils racontent."

De son côté, son homologue russe a rejeté en bloc les accusations. "Les rumeurs indiquant que les objectifs de ces frappes n'étaient pas l'EI ne sont en rien fondées" a-t-il martelé, après une rencontre avec John Kerry, précisant qu'il n'avait "aucune information" sur d'éventuelles victimes civiles. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !