Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Attentat échoué

Etats-Unis : un adolescent a avoué avoir voulu tuer le pape François au nom de l'Etat islamique

Il avait cherché à recruter un sniper pour tirer sur le souverain pontife et déclencher des explosifs lors d'une messe à Philadelphie.

Son but : tuer le souverain pontife au nom de l’Etat islamique. Un adolescent du New Jersey a reconnu avoir comploté pour tuer le pape François lors de sa visite à Philadelphie en septembre 2015.  Il avait cherché à recruter un sniper pour tirer sur chef de l’église catholique, et déclencher des explosifs lors d’une messe dans la ville américaine.

Mais en préparant l’attentat, Santos Colon a éveillé les soupçons des renseignements américains. Repéré, son projet a finalement été infiltré par un agent du FBI, qui se fait passer pour un homme présentant le profil recherché de tireur d'élite.

Santos Colon a été arrêté 12 jours avant la date prévue pour ces attentats. L’adolescent de 17 ans a plaidé coupable de tentative de soutien matériel à une organisation "terroriste", et risque jusqu’à 15 ans de prison. Il a tenté de mener ces attentats en soutien de l’Etat islamique et a indiqué avoir aussi utilisé le nom de Ahmad Shakoor. Toutefois, aucun détail n’a donné par le département de la Justice sur la manière dont il s’est intéressé au groupe djihadiste et comment il communiquait avec eux. Selon les procureurs généraux, l’enquête se poursuit.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !