Etats-Unis : Trump lâché par de nombreux Républicains, promet d'aller jusqu'au bout | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etats-Unis : Trump lâché par de nombreux Républicains, promet d'aller jusqu'au bout
©Reuters

Sauve qui peut

Etats-Unis : Trump lâché par de nombreux Républicains, promet d'aller jusqu'au bout

De nombreux poids lourds du Parti républicains ont décidé de ne plus soutenir Donald Trump, suite à la publication de la vidéo aux propos obscènes.

A un mois de la présidentielle américaine, la situation devient de plus en plus critique pour le candidat républicain Donald Trump. La polémique suscitée par la publication d'anciens propos machistes et particulièrement vulgaires, tenus en 2005, a entraîné une défection de ses soutiens au sein du Parti républicain. 

"Le comportement de Donald Trump cette semaine, qui s'est conclu avec la révélation de ses propos avilissants concernant les femmes et ses vantardises d'agressions sexuelles, rend impossible de continuer à soutenir, même de façon conditionnelle, sa candidature", a réagit l'ancien candidat républicain à la présidentielle, John McCain.

Candidat républicain malheureux en 2012, Mitt Romney a également réagit : "Faire des avances à une femme mariée? Cautionner une agression? C'est tellement dégradant pour nos femmes et nos filles. Cela dégrade l'image de l'Amérique aux yeux du monde".

De nombreuses autres voix ont fait part de leur intention de ne pas voter pour Donald Trump, dont l'ancienne secrétaire d'Etat Condoleezza Rice, Arnold Schwarzenegger, le président de la Chambre des représentants Paul Ryan, et de nombreux élus du Sénat et de la Chambre des représentants. Au total, le New York Times a comptabilisé 150 défections d'élus républicains.

Beaucoup de cadres républicains considèrent désormais que la Maison Blanche est hors d’atteinte et que le parti se doit de concentrer ses forces sur la défense de ses majorités au Sénat et à la Chambre des représentants.

Mais Trump n'a aucune intention de renoncer à se présenter à l'élection, a-t-il assuré sur Twitter dans la nuit. "Les médias et l'establishment veulent à tout prix me voir abandonner - JE NE ME RETIRERAI JAMAIS DE LA COURSE, NE LAISSERA JAMAIS TOMBER MES SUPPORTERS", a-t-il écrit.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !