Etats-Unis : plus de 70 morts dans des tornades destructrices, une « tragédie inimaginable » selon Joe Biden | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Des citoyens américains fouillent les débris d'un atelier de réparation automobile après sa destruction par une tornade à Mayfield, dans le Kentucky, le 11 décembre 2021.
Des citoyens américains fouillent les débris d'un atelier de réparation automobile après sa destruction par une tornade à Mayfield, dans le Kentucky, le 11 décembre 2021.
©JOHN AMIS / AFP

L'Amérique endeuillée

Etats-Unis : plus de 70 morts dans des tornades destructrices, une « tragédie inimaginable » selon Joe Biden

Des tornades ont fait des dizaines de morts aux Etats-Unis le vendredi 10 décembre. Joe Biden a évoqué une « tragédie inimaginable ». L’Etat du Kentucky est particulièrement touché.

Plus de 70 personnes sont mortes dans le Kentucky suite au passage de tornades. Une ville a été au moins en partie rasée. D’autres victimes ont été recensées au Tennessee ou dans l’Illinois. Ces tornades ont balayé une partie des Etats-Unis dans la journée de vendredi. Alors que les secours étaient encore mobilisé samedi matin, le président Joe Biden a évoqué une « tragédie inimaginable » ​et assuré que l’administration fédérale travaillait de concert avec les gouverneurs des Etats touchés.

Le Kentucky a été le plus durement touché après le passage de ce phénomène météorologique dévastateur, qui touche particulièrement les plaines des Etats-Unis.

Le gouverneur de cet Etat, Andy Beshear, s’est exprimé lors d’une conférence de presse :

« Nous étions assez sûrs du fait que nous allions perdre plus de 50 Kentuckiens. Je suis à présent certain que ce nombre est supérieur à 70, et il pourrait bien dépasser la centaine d’ici la fin de la journée ».

Mayfield, une ville de 10 000 habitants, semble avoir été à l’épicentre de la catastrophe. Des pâtés de maisons complets ont été rasés, évoquant une zone de guerre.

L’effondrement du toit d’une usine de fabrication de bougies à Mayfield a notamment fait d’innombrables victimes, selon le gouverneur Andy Beshear. Des photos et des vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent des bâtiments éventrés, du métal tordu, des véhicules renversés, des arbres et des briques éparpillés dans les rues.

Plusieurs comtés du Kentucky ont été dévastés par la plus forte tornade qui a parcouru plus de 300 kilomètres dans l’Etat, selon les précisions du gouverneur.

Plus au nord-ouest, dans l’Illinois, la force des vents a en partie arraché le toit d’un entrepôt d’Amazon ravagé par la tempête. Des employés du géant de la distribution qui travaillaient de nuit pour traiter les commandes avant les fêtes de fin d’année ont été pris au piège.

La police a confirmé déplorer plusieurs décès dans l’entrepôt et l’agence de gestion des urgences de Collinsville a évoqué de nombreuses personnes piégées dans le bâtiment.

Les images de l’entrepôt Amazon d’Edwardsville, partagées par les chaînes d’information américaines et les réseaux sociaux, montrent une grande partie du toit de l’installation arrachée, un des murs effondré dans le bâtiment et des gravats éparpillés sur le site.

En Arkansas, une personne a été tuée et vingt ont été piégées dans une maison de retraite, selon les médias américains. Mais les sauveteurs sont parvenus à évacuer les personnes piégées du bâtiment dont la structure était pratiquement détruite, selon un responsable du comté de Craighead, Marvin Day, aux chaînes d’information locales.

Dans le Tennessee, au moins deux personnes ont été tuées dans des événements liés aux intempéries, selon un responsable de la gestion des urgences cité par les médias locaux.

Des tornades ont également touché le Missouri.

Selon les scientifiques, le changement climatique accroît l’ampleur et la fréquence des tempêtes qui affectent déjà les États-Unis.

Ouest-France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !