Etat islamique : la France engage le Charles de Gaulle contre le groupe terroriste | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etat islamique : la France engage le Charles de Gaulle contre le groupe terroriste
©

Défense

Etat islamique : la France engage le Charles de Gaulle contre le groupe terroriste

Les opérations aériennes contre le groupe Etat islamique en Irak doivent débuter ce lundi 23 février dans la matinée.

La France engage le Charles de Gaulle dans l'opération militaire française contre l'Etat islamique ce lundi 23 février. "L'intégration du Charles de Gaulle dans l'opération Chammal débute ce matin", a déclaré un membre de l'entourage du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a rejoint le porte-avions ce lundi matin.

Dès le début de matinée, les avions de chasse Rafale français ont décollé du Charles de Gaulle qui se trouve au nord de Bahreïn dans le Golfe pour effectuer leurs premières missions vers l'Irak. Leur objectif : collecter des renseignements mais aussi effectuer des frappes pour appuyer l'armée irakienne et les Kurdes contre l'EI.

Des opérations similaires sont déjà menées dans le cadre de l'opération Chammal conduite depuis l'été dernier par la France contre l'avancée du groupe État islamique en Irak depuis la base française d'Al-Dhafra, à Abu Dhabi, et d'Azraq, en Jordanie.

Le Charles de Gaulle, parti le 13 janvier de Toulon pour une mission d'environ cinq mois, sera engagé pendant plusieurs semaines dans le Golfe dans le cadre de la coalition internationale dirigée par les États-Unis. Le porte-avions poursuivra ensuite sa route vers l'Inde où se dérouleront des exercices conjoints avec la marine du sous-continent.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !