Etat islamique : 10 chefs du groupe dont un Français lié aux attentats ont été tués en décembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Etat islamique : 10 chefs du groupe dont un Français lié aux attentats ont été tués en décembre
©Reuters

Démolition

Etat islamique : 10 chefs du groupe dont un Français lié aux attentats ont été tués en décembre

Il s'agit du bilan des frappes de la coalition conduites par les Etats-Unis en Syrie et en Irak au cours du mois écoulé.

Les frappes de la coalition contre l'Etat islamique semblent porter leurs fruits. Un porte-parole a en effet annoncé ce mardi que 10 chefs du groupe djihadiste avaient péri dans des raids conduits par les Etats-Unis en Syrie et en Irak au cours du mois écoulé. Il a aussi ajouté que parmi les victimes se trouvent des individus liés aux attentats de Paris et Saint-Denis le 13 novembre dernier en France.

"Au cours du mois écoulé, nous avons tué dix personnalités dirigeantes de l'EI dans des frappes aériennes ciblées, y compris plusieurs organisateurs d'attentats à l'étranger, dont certains étaient liés aux attaques de Paris", a déclaré un colonel de l'US Army.

Le Pentagone a aussi annoncé la mort de Charaffe El-Mouadan, un Français combattant de l'Etat islamique lié à Abdelhamid Abaaoud, l'instigateur présumé des attentats de Paris. Ce Français de 27 ans était surnommé "Souleymane". Son nom était apparu au cours de l'enquête. Il était un ami d'enfance de Samy Amimour, un des tueurs du Bataclan. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !