Espagne : Rajoy s’attaque au chômage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Espagne : Rajoy s’attaque
au chômage
©

Réforme

Espagne : Rajoy s’attaque au chômage

Une nouvelle réforme du marché du travail devrait être adoptée ce vendredi.

L’Espagne est en mauvaise posture. Mariano Rajoy a qualifié de "critique" le taux de chômage du pays. Il s’élève à 22,85%  - c’est le plus élevé d’Europe - et devrait encore augmenter en 2012.

Face à cette situation, le Conseil des ministres devrait adopter une réforme du marché du travail qui prévoit notamment plus de flexibilité.

La réforme prévoit de "réorganiser" les politiques d'aides aux embauches afin de limiter le nombre de contrats temporaires et de favoriser la formation professionnelle permanente, avec la création d'un "compte de formation", avait expliqué la veille la ministre de l'Emploi Fatima Banez.

La réforme pourrait permettre aux entreprises en difficulté de réduire les salaires sans licencier des employés.

Les indemnités de licenciement devraient être réduites. L’indemnité de départ pour un CDI est de 45 jours payés pour chaque année passée dans l’entreprise, elle serait réduite à 33 jours avec la réforme.

Lu sur Bloomberg

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !