Espace : la Chine va prochainement envoyer trois cosmonautes en mission | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
La Chine va prochainement envoyer trois cosmonautes en mission
La Chine va prochainement envoyer trois cosmonautes en mission
©Reuters

Objectif Lune

Espace : la Chine va prochainement envoyer trois cosmonautes en mission

Le module Shenzhou-10 est entré dans "la phase finale des préparatifs" pour son lancement "au milieu du mois de juin", a indiqué lundi l’agence officielle Chine Nouvelle.

La Chine ambitionne de devenir une puissance spatiale majeure. Et elle s'en donne les moyens. En effet, elle va envoyer trois taïkonautes dans l’espace à la mi-juin comme l'a annoncé le lundi la presse officielle. L'objectif de cette mission est d'expérimenter un module spatial. Ce qui représente une nouvelle étape vers l’objectif national de réalisation d’une station spatiale.

 

Le module Shenzhou-10 est entré dans "la phase finale des préparatifs"  pour son lancement "au milieu du mois de juin", a indiqué l’agence officielle Chine Nouvelle, citant un porte-parole du programme spatial habité chinois. Le module s’arrimera au laboratoire Tiangong-1, faisant de l’opération une étape essentielle vers l’achèvement d’une station spatiale complète capable d’héberger des astronautes durant des périodes prolongées.

A bord, les astronautes "donneront des leçons à un groupe d’étudiants (à terre) via une liaison vidéo" une fois en orbite après le lancement prévu dans la base du nord-ouest chinois, selon Chine Nouvelle. La Chine développe un ambitieux programme spatial, incluant l’objectif de poser un homme sur la lune et une station orbitale d’ici 2020. Elle a envoyé son premier homme dans l’espace en 2003. En 2012, le lancement de Shenzhou-9 a permis de réaliser la plus longue mission dans l’espace. Son équipage de trois astronautes comprenait la première femme chinoise envoyée dans l’espace.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !