Eric Zemmour dément la présence de nazis dans son équipe de campagne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Eric Zemmour
Eric Zemmour
©Capture d'écran France Inter

Accusations

Eric Zemmour dément la présence de nazis dans son équipe de campagne

Le candidat était mis en cause sur ce point par Valérie Pécresse et Marine Le Pen

"Ils ne sont pas dans mon équipe. Il n'y a pas de nazis dans mon équipe. C'est point, c'est clair, c'est net (...) Il faut arrêter avec cette insulte idiote. Mais maintenant, ça suffit" a déclaré Eric Zemmour ce lundi matin, sur France Inter.

"Il y a une différence entre moi et ces gens. Moi je suis dans la tradition gaulliste, je combats toute occupation et je combats pour l'indépendance de mon pays." a ajouté Eric Zemmour

Dans une interview au Figaro , la candidate du Rassemblement national a été la première à le prendre pour cible, résumant le courant du candidat nationaliste à «un communautarisme» mêlant «les catholiques traditionalistes, les païens, et quelques nazis». Accusation nourrie dans la foulée par Les Républicains, qui ont distribué une note intitulée «Les sympathies nazies d'Éric Zemmour». rappelle Le Figaro

"Me nazifier moi (...) Ma famille est née en Algérie, je suis un Français de confession juive. Je croyais naïvement - mais peut-être que Mme Pécresse connaît mieux l'histoire que moi - que les nazis voulaient exterminer les juifs. Donc qu'est-ce que les nazis ont à voir avec un juif dont les parents sont nés en Algérie ?" a aussi déclaré Eric Zemmour.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !