Éric Zemmour condamné à 3 000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Éric Zemmour condamné à 3 000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans
©Reuters

Jugement

Éric Zemmour condamné à 3 000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans

Ces propos avaient été tenus dans le journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014.

Les propos d'Éric Zemmour auront donc été sanctionnés. Ce jeudi, le polémiste a été condamné à 3 000 euros d'amende pour provocation à la haine envers les musulmans. "Les musulmans ont leur code civil, c'est le Coran, qu'ils vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s'en aller. (...) Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile. Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française" avait-il dit au journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014. 

Le parquet avait requis 10 000 euros d'amende. Lors de cette interview, Éric Zemmour faisait la promotion de son livre Le Suicide français. Dans son réquisitoire, la procureur avait relevé que ces propos étaient "stigmatisants,  sans nuance, et visaient l'ensemble de la communauté musulmane".

Éric Zemmour avait déjà été condamné en 2011 pour provocation à la haine, après avoir déclaré à la télévision que «"la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !