Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©Nazeer al-Khatib / AFP

Urgence

Erdogan appelle Rohani et Poutine à empêcher une nouvelle catastrophe humanitaire en Syrie

Le président turc a écrit une tribune, publiée dans le Wall Street Journal, dans laquelle il exhorte l'Iran et la Russie a empêcher la "catastrophe humanitaire" qui se profile, dans la région d'Idlib, en Syrie.

Dans une tribune publiée aujourd'hui dans le Wall Street Journal, Recep Tayyip Erdogan a appelé la Russie et l'Iran à empêcher la "catastrophe humanitaire" qui se projette dans la province rebelle d'Idlib, en Syrie. Cette province, qui constitue la dernière poche de résistance au régime d'Al-Assad, a été ces derniers jours la cible de bombardements de la part du régime centrale et de frappes aériennes russes. Depuis dix jours, 30 000 personnes ont été déplacées à cause des bombardements.

Le gouvernement turc, qui soutient les rebelles, a déjà accueilli plus de 3 millions de réfugiés syriens et craint un nouvel afflux de populations vers sa frontière. En conséquences, le président turc a mentionné dans les colonnes du journal "L'obligation d'empêcher la prochaine effusion de sang n'est pas seulement celle de l'Occident. (...) L'Iran et la Russie ont autant la responsabilité de prévenir cette catastrophe humanitaire".

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit aujourd'hui, à New York, afin d'aborder plus amplement la situation syrienne.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !