Enseignants : la manifestation parisienne n'est pas autorisée ayant été déclarée en retard | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Education
Ecole
Ecole
©Fred SCHEIBER / AFP

Education

Enseignants : la manifestation parisienne n'est pas autorisée ayant été déclarée en retard

Le préfet de police précise qu'il n'a pas interdit la manifestation

La manifestation parisienne de plusieurs syndicats, prévue jeudi 20 janvier pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la "gestion de la crise sanitaire" du Covid-19, n'a pas été autorisée par la préfecture de police de Paris, la demande ayant été faite "hors délai", rapporte cette dernière signale France Info.

Le préfet de police indique qu'il n'a pas interdit la manifestation du jeudi 20 janvier déclarée par FSU, Sud Education, FO, CGT Education et la FCPE ce 18 janvier 2022.

"Non content de rester sourd à la colère et aux revendications des personnels de l'Éducation nationale, le gouvernement, à travers son représentant, leur dénie le droit de l'exprimer en manifestant dans Paris", regrette la CGT dans un communiqué, après la décision de la préfecture de police. Le syndicat juge cette décision du préfet de police "inacceptable" et dit "exiger que le droit constitutionnel de manifester soit respecté".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !