L'énigme Abdelkader Merah, le frère de Mohamed | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'énigme Abdelkader Merah, 
le frère de Mohamed
©

Affaire de famille

L'énigme Abdelkader Merah, le frère de Mohamed

Abdelkader se serait dit "fier" des actes de son frère. Le Colt 45 utilisé par le tueur a lui été retrouvé dans une voiture à Toulouse.

Le Colt 45 utilisé par Mohamed Merah lors des tueries de Toulouse et Montauban aurait été retrouvé dans une voiture de location, à Toulouse, selon des sources policières citées par France Info et Europe 1 ce samedi. D'après le coordinateur national du renseignement, Ange Mancini, Mohamed Merah possédait au total des armes valant20 000 euros."Ce sont des armes qu'il dit avoir achetées, et je pense que c'est vrai (...) il les aurait achetées grâce à des cambriolages ou des hold-up qu'il faisait pour se procurer de l'argent", a-t-il expliqué.

Dans le même temps, on apprend que le frère aîné de Mohamed Merah et sa compagne viennent d'arriver dans les locaux de la sous-direction antiterroriste à Levallois pour y terminer leur garde à vue débutée à Toulouse. La mère des deux hommes, interpellée mardi soir, est elle sortie de garde à vue vendredi soir. On ignore encore si des charges ont été retenues contre elle. 

La garde à vue d'Abdelkader Merah intervient dans le cadre d'une affaire de terrorisme et peut se poursuivre jusqu'à dimanche matin. Les enquêteurs cherchent à déterminer si Abdelkader a joué un rôle dans les tueries de son frère. Pour l'instant, une source policière affirme qu'Abdelkader Merah se dit "fier" des actes commis par son frère, et "heureux" qu'il soit mort les armes à la main, mais qu'il ignorait tout de ses projets. 

Il aurait également été présent lors du vol du scooter T-Max utilisé par son frère lors des tueries de Montauban et de Toulouse. La compagne d'Abdelkader, également en garde à vue, serait d'après son avocat interrogée afin de mieux cerner la personnalité des deux frères. Elle se dit "en rupture affective" avec Mohamed Merah, et le voyait peu, en raison notamment d'une violente dispute. Quand à son compagnon, s'il a effectivement participé aux activtés de Mohamed, ce serait dans une sorte de "vie secrète" qu'elle même ignorait. 

Me Christien Etelin, l'avocat de Mohamed Merah lors de ses démêlés avec la justice, assure qu'"Abdelkader qui porte la barbe, le costume religieux et dont l'épouse est voilée n'avait aucune autorité sur son frère et avait renoncé à en avoir. Les deux hommes entretenaient des relations difficiles". Cela rejoint des propos tenus par Mohamed lui-même, alors qu'il négociait avec les policiers du RAID. "Moi je n'ai pas confiance en mon frère, je ne lui ai jamais dit ce que je faisais", avait-il déclaré. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !