EN DIRECT - Rosetta a largué son robot Philae qui se dirige vers la comète 67P | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
La sonde Rosetta va larguer Philae ce mercredi
La sonde Rosetta va larguer Philae ce mercredi
©ESA/A.Van Der Geest

Live

EN DIRECT - Rosetta a largué son robot Philae qui se dirige vers la comète 67P

L'Agence spatiale européenne met en ligne les images de ce largage qui représente une grande première dans l'histoire spatiale.

  • Les responsables de la sonde européenne ont donné mercredi matin le feu vert définitif au largage de son petit robot Philae
  • Il s'agit d'une grande première dans l'histoire spatiale
  • La séparation entre l'orbiteur et Philae est intervenue normalement vers 9h35
  • La sonde a effectué un dernier changement de trajectoire ce matin
  • Philae va mettre 7 heures avant de rejoindre le noyau de la comète 67P
     

Jour J pour Rosetta. "Nous avons le feu vert final" pour larguer le robot sur la comète "Tchouri" a annoncé ce mercredi matin l'Agence spatiale européenne (ESA), depuis le Centre européen d'opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt (Allemagne). La tension monte au sein de l'agence. Car il s'agit d'une première historique. 

Ce feu vert définitif est intervenu après une série de vérifications depuis mardi soir. L'objectif était notamment de s'assurer que Rosetta se trouvait sur la bonne trajectoire pour larguer correctement le robot. La séparation entre l'orbiteur Rosetta et l'atterrisseur Philae, un robot laboratoire de 100 kilos, doit intervenir normalement vers 9h35. Mais la confirmation du largage ne parviendra à l'ESOC que 28 minutes plus tard, compte tenu du délai de transmission du signal radio depuis Rosetta, qui se trouve à 511 millions de km de notre planète.

Lâché à environ 20 km de la surface de la comète, Philae mettra sept heures en chute libre avant de se poser sur le noyau de la comète Tchourioumov-Guérassimenko.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !