Emmanuel Macron se rendra aux obsèques du président tchadien Idriss Déby | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président français, Emmanuel Macron, accueillait le président tchadien, Idriss Deby, lors d'un sommet sur la situation dans la région du Sahel dans la ville de Pau, en janvier 2020.
Le président français, Emmanuel Macron, accueillait le président tchadien, Idriss Deby, lors d'un sommet sur la situation dans la région du Sahel dans la ville de Pau, en janvier 2020.
©REGIS DUVIGNAU / POOL / AFP

Deuil

Emmanuel Macron se rendra aux obsèques du président tchadien Idriss Déby

Le président de la République, Emmanuel Macron, assistera aux obsèques du président tchadien. Le chef de l’Etat français fera le déplacement à N'Djamena, au Tchad, vendredi, pour se rendre aux obsèques d'Idriss Déby.

Emmanuel Macron se rendra vendredi aux obsèques du président tchadien Idriss Déby, tué au combat lundi, selon les précisions du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, et des informations de BFMTV.

« Le président de la République lui a rendu hommage ce matin en Conseil des ministres, il se rendra à ses obsèques en fin de semaine ».

Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans était l’un des partenaires majeurs des Occidentaux et de la Fra,ce dans la lutte contre les djihadistes au Sahel. Le président tchadien est mort ce lundi, à l'âge de 68 ans, des suites de blessures subies au front contre des rebelles.

Un de ses fils, général de 37 ans, lui succède à la tête d'un conseil militaire qui a dissous le gouvernement et l’Assemblée nationale. De nouvelles institutions verront le jour après des élections « libres et démocratiques » dans un an et demi.

Les obsèques d’Idriss Déby seront célébrées vendredi à N'Djamena, la capitale du pays, avant son inhumation dans sa région natale dans l'extrême Est, selon les précisions mardi de la présidence tchadienne.

Mardi, l'Elysée avait réagi à la mort de Déby, en indiquant que la France perdait « un ami courageux » et en soulignant l'importance d'une « transition pacifique » au Tchad.

BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !