Emmanuel Macron : "Appelez-moi populiste si vous voulez" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Emmanuel Macron : "Appelez-moi populiste si vous voulez"
©AFP

Après tout...

Emmanuel Macron : "Appelez-moi populiste si vous voulez"

Le candidat d'En Marche a donné une interview au JDD pour répondre aux critiques qui lui sont régulièrement adressées.

Banquier, mondialiste, multiculturaliste… Le Front national s'attaque désormais à son rival rêvé, celui qui condenserait tout ce que le parti de Marine Le Pen déteste. Dans le JDD, Emmanuel Macron a tenu à leur répondre. "Je ne suis pas un mondialiste multiculturaliste déraciné. Le Pen et Fillon réduisent la France à une identité rabougrie" lâche-t-il. "Je me construis dans le rapport à notre langue, notre héritage et la fierté que nous en avons ; et en même temps, dans l'aspiration constante à l'universel et l'insoumission. Ce sont des nationalistes ; nous sommes des patriotes." Il en profite d'ailleurs pour tacler le candidat de la droite. "François Fillon est plus incohérent, (il) dénonce le système alors qu'il est depuis trente ans un homme de parti et l'élu d'une primaire."

Le leader d'en Marche assume même être populiste. "Si être populiste, c'est parler au peuple de manière compréhensible sans passer par le truchement des appareils, je veux bien être populiste. De ce point de vue, le général de Gaulle l'était. Mais il ne faut pas confondre avec la démagogie, qui consiste à flatter le peuple dans ce qu'il a de plus bas. Donc appelez-moi populiste si vous voulez. Mais ne m'appelez pas démagogue, car je ne flatte pas le peuple."

A LIRE AUSSI - Dynamique Macron : une réédition de la campagne Lecanuet de 1965 ?

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !